La Process Communication

En coaching individuel, le Process Communication Model® utilisée dans le cadre du Coaching individuel est un modèle puissant pour que le coaché développe :

- la connaissance et la conscience de lui-même
- la compréhension de ses comportements sous stress et s’approprie les outils pour les prévenir ou les gérer sa capacité à analyser les stratégies de communication pour faciliter l’atteinte de ses objectifs professionnels et personnels ses compétences à gérer ses relations de travail.
La connaissance de lui-même est facilitée par l’étude de son inventaire de personnalité validé par 20 années d’utilisation en France auprès de plus de 130 000 personnes.

Le coach utilise sa connaissance du Process Communication Model® pour adapter sa stratégie d’intervention auprès du coaché, analyser les difficultés rencontrées par celui-ci en s’appuyant sur ce modèle et en élaborant des plans d’action visant à aider le coaché à résoudre la problématique rencontrée.

En coaching collectif, le modèle Process Communication donne à chaque membre d’un collectif une visibilité sur son propre fonctionnement, le fonctionnement de ses collègues de travail et le fonctionnement du groupe lui-même.

De même que le coach certifié Process Communication peut réaliser le profil de chaque membre de l'équipe, en associant l’ensemble des profils individuels, il peut donner une tendance générale du profil de l’équipe. Cette tendance a pour conséquence de pointer sur les fonctionnements et les dysfonctionnements de l’équipe, toujours de façon lucide, bienveillante et constructive et sans complaisance.
Un des aspects les plus pertinents avec le modèle Process Communication réside dans la présentation par le coach certifié des différents besoins présents au sein de l’équipe.

En Process Communication, nous disons que nos besoins et notre motivation peuvent être différents d’une personne à l’autre et que nous ne nous ressourçons pas tous de la même manière. Une équipe qui a conscience et qui accepte ces différences parce qu’elle les a comprises, a fait un grand pas vers l’efficacité collective.

Chacun devient alors responsable de la satisfaction de ses propres besoins et peut communiquer avec les autres sur ce sujet sans tabous ni risque de discrimination.